Dis-moi où sont passés les hommes (Documentaire en cours de montage)

Un film de Marion Sarels et Stéphane Smogor
Projet documentaire soutenu par Pictanovo en cours de montage.

Gerhardt était allemand, un jeune paysan de Silésie.
En 1939, il est enrôlé dans la Wehrmacht et part se battre sur le front yougoslave.
1945, la paix est signée, l’Allemagne est vaincue.
Fait prisonnier des Alliés, Gerhardt est transporté sur la côte d’Opale pour déminer les plages. Katharina et Maria, les soeurs de Gerhardt, et leur mère sont toujours en Silésie, devenue polonaise après les accords de Potsdam. Dès 1945, des familles polonaises viennent s’installer dans les fermes qui appartenaient aux allemands.
1946, Gerhardt est toujours prisonnier à Calais. Il ne rentrera pas. En Silésie, sa mère et ses soeurs prennent la route et traversent l’Oder avec des milliers de familles silésiennes, contraintes à l’exil.
Nadine est la fille de Katharina. Elle se questionne sur l’histoire de sa famille et sur les restes d’un traumatisme que ces vaincus de la guerre portent encore en eux. Gerhardt était son oncle, Katharina et Maria racontent.
Du cimetière militaire allemand de Bourdon, dans la Somme, à la cuisine de Maria au nord de l’Allemagne, le récit d’une famille abîmée se déroule. C’est une histoire de fantômes, l’histoire des perdants, des exilés. Chaque année à Hanovre, les Silésiens de l’exil se retrouvent et partagent souvenirs et nouvelles. L’occasion de rappeler à nos mémoires ces événements peu racontés.

documentaire-silesie-LeK

documentaire-silesie-leK

documentaire2016-leK